SOUCI
(Calendula officinalis, En anglais Marigold)

sback.gif sup.gif snext.gif
souci.jpg



souci.jpg

Plante commune des jardins de 0,20 0,50 m dont on utilise les pétales.

Le souci est surtout employé de façon externe comme antiseptique cicatrisant pour soigner les affections de la peau : Blessures, brûlures, démangeaisons, coups de soleil, verrues, piqures d'abeille. Mais aussi en infusion pour de nombreuses affections : sudorifique et diurétique contre la grippe, la fièvre, les douleurs rhumatismales, la goutte, douleur articulaires; comme anti-inflammatoire et cicatrisant contre les gastrites, l'entérite, les ulcérations des muqueuses de l'estomac et de l'intestin, colite; comme stimulant et décongestionant contre les troubles hépatiques, l'insuffisance biliaire, les calculs, la jaunisse, comme emménagogue et antispasmodique contre les règles douloureuses ou irrégulières.
Egalement : Hyperménorrhées, hypertension, ulcère de l'estomac et du duodénum.
En usage externe : Impétigo, cors, durillons, abcès, furoncles, brûlures, dartre, piqures, gerçures, couperose, tendinites.


Teinture : Recouvrir les fleurs bien tassées de 3 fois leur volume d'alcool 40, laisser macérer pendant 10 jours, filtrer, mettre dans un flacon bien bouché au frais et l'obscurité.

Un simple onguent peut tre fait en broyant des fleurs fraîches et en les mélangeant de l'huile d'olive.

En poudre sécher et broyer les fleurs et les mélanger du talc.

En infusion une cuillére dessert par tasse d'eau bouillante laisser infuser 10 minutes ; 3 tasses par jour.

Crème : Recouvir des pétales fraîches d'huile d'olive, laisser macérer pendant 3 semaines, filtrer, mettre au bain-marie, ajouter du beurre de karité pour obtenir la consistance désirée.



sback.gif sup.gif snext.gif