TISANES PECTORALES

sback.gif snext.gif

AVERTISSEMENT
Les préparations de plantes médicinales de ce site sont données pour information, en cas de doute consultez votre médecin.


flurlines.gif

Tisanes pectorales (affections des voies respiratoires, toux, bronchite, pleurésie, pneumonie) :
Fleurs de tussilage 15 g, fleurs de tilleul 15 g, feuilles de mauve 10 g, feuilles de houx 10 g, serpolet 25 g, racines de guimauve 15 g, racines de réglisse 10 g, en décoction, sucrer au miel, éventuellement ajouter quelques gouttes d'eau de mélisse ou d'anis.
ou
Mélange de : coquelicot (fleurs) 25 g, eucalyptus 25 g, genêt (fleurs) 25 g, guimauve (fleurs) 25 g, hysope 50 g, lierre terrestre 25 g, mélisse 25 g, sapin (bourgeons) 25 g, scolopendre (feuilles) 50 g, serpolet ou thym 25 g, une cuillère à soupe pour une tasse d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes ; 3 ou 4 tasses par jour.
ou
Mélange de : bouillon-blanc 20 g, coquelicot (fleurs) 10 g, lierre terrestre 20 g, pulmonaire 20 g, serpolet ou thym 10 g, sureau (fleurs) 20 g, une cuillerée à café par tasse d'eau bouillante, laisser infuser 10 minutes ; 3 ou 4 tasses par jour, sucrer de préférence avec du miel.


flurlines.gif
LES MELANGES POUR INFUSIONS : Au moyen de tisanes, l'herboriste essaie de combiner, de renforcer ou d'atténuer l'action de différentes plantes médicinales ou d'éviter la formation d'effets secondaires désagréables. Composés d'herbes médicinales coupées menu ou écrasées, les mélanges agissent avec plus d'efficacité. Sauf indication contraire, une cure de plantes doit être suivie durant trois à quatre semaines. La tisane se boit chaude, non sucrée ou édulcorée au miel ou au jus de fruits et se prend lentement par petites gorgées avant ou après les repas.

AVERTISSEMENT
Les préparations de plantes médicinales de ce site sont données pour information, en cas de doute consultez votre médecin.

sback.gif snext.gif